AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Ah! Un intrus! Mais je suis pas prêt!

Invité
avatar
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Ah! Un intrus! Mais je suis pas prêt!   Mer 21 Mai - 21:08

Ah! Un intrus! Mais je suis pas prêt!
Grotte • Grotte marquée par Husk • Kay

Les yeux clos, le loup dormait sagement, encore une journée morne, sans rien, il fallait l'avouer, Husk se lassait de sa solitude, il souhaitait que cela change, qu'il ne passe pas ses journées à chasser la nourriture si rare pour le petit loup. Il était allongé au sol, encore aujourd'hui il avait eu du mal à trouver et obtenir une proie, il se mourrait de faim. Il suppliait qu'on vienne l'aider, mais sa crainte de croiser de nouveau un humain était si forte. Il était faible, misérablement tapis au sol. Son passé l’avait réellement démuni, il ne savait comment chasser seul, bien que cela était dans ses gênes, au plus profond de lui, il ne savait pas, habitué à attraper sa nourriture en compagnie d’humains ou de chiens.  Encore une fois la faim réveillait le loup qui se traînait pour avoir l’espoir d’un petit bout de chaire, ou du pain, il s’enfichait, mais quelques choses. Il fixait une chauve-souris qui se réveillait en cette belle nuit.  Se léchant les babines, il avait trop faim pour épargner le moindre rongeur, insecte, félin, canin, rien, il mourrait de fin et il se releva, attendant que la sangsue d’insecte s’approche de lui avant de bondir. Ouvrant sa gueule parsemée de dents tranchantes, il perfora de partout le petit être avant de retomber sur la paroi froide et dure de sa grotte en grimaçant légèrement, ne lâchant toujours pas sa cible. Il s’allongea douloureusement au sol tendit qu’il dévorait le petit qui hurlait son agonie. Une fois engloutit, avec encore ce mauvais goût dans la gueule, Husk fini par refermer de nouveau ses yeux et se mettre à rêver.

L’odeur du vent titillait le museau du loup, il en éternua en se réveillant en sursaut, il se souvenait encore de cette longue nuit à manquer de nourriture. Après cette longue nuit d’insomnie, le louveteau fini par se relever, se secouant entière. Baillant à s’en déchirer la mâchoire, il sortit de sa douce petite grotte cruelle avant de partir en courant hors de son camp. Traversant les coins montagneux, bondissant comme un Dahu, il arriva sur les plateaux, courant à la recherche d’un petit lièvre ou d’un faisant, il ne pouvait pas chasser plus gros. Le souffle rapide, l’animal grognait tandis qu’il pistait, mais dieu où étaient tous les poneys? Soudain, un bruit, peut être le bon ? Le loup bondit sur celui-ci, aux aguets, il tentait d’attraper quelque chose mais s’y prenait si mal que sa cible détala à peine elle le vit approcher. Husk était désespéré, il avait tellement faim et il était incapable de se trouver rien qu’un rat, il l’avait fait fuir juste avant. Remuant sa tête, l’énorme loup couina avant de se coucher de nouveau misérablement au sol, chassant sa faim de sa tête. Il finit par abandonner, trop fatigué, il se releva et retourna vers sa grotte. En chemin, Husk entendit de nouveau un bruit, semblable à un sabot, peut être un bouquetin, il devait essayer. La bête s’approcha, tapis au sol, vers le Caprinea, l’observant avant de lui foncer dessus, crocs sortis, il bondit à la gorge de l’animal pour y planter ses canines. Il sentait le Bovin se débattre sous lui, tentant tant bien que mal de le faire se plier, grognant fortement. Husk fini par enfin réussir, se jetant de dévorer le bovin, il avait si faim. Quand son festin fut fini il attrapa les restes et les tira avec difficulté vers sa grotte pour son repas de demain. En chemin il posa sa patte sur un bout de pierre, lâchant son butin en couinant de douleur, avant de le reprendre en boitant, sous lui était visible des gouttelettes de sang, comme d’un chemin créé.

Husk rouvrit ses yeux de nouveau, à moitié endormi, fixant son butin en soupirant, au moins demain il aura de quoi manger, ça le rassurait en quelque sortes, vivre est tellement difficile. Il avait encore le goût de la chauve-souris, s’il avait pu il aurait fini de dévorer le bovin, malheureusement, il lui fallait garder pour demain, sinon il n’aurait pas assez pour chasser de nouveau.  Le loup fini par remuer sa tête et s’étirer longuement, ah comme le sol pouvait être inconfortable. Il poussa un long couinement, le réveil était aussi difficile que le sol dur sur lequel il dormait. Le loup redressa sa tête avant de regarder un peu partout, comme pour chercher un indice, une piste, il finit par secouer sa tête en pensant, pensant si fort qu’il n’en remarqua la différence soudaine de température. Les pensées emmêlées, il remua de nouveau sa tête, ressentant en sursaut sa tignasse. Affolé de son soudain changement de forme, il se mit à trembler, se pliant sous la douleur, suffoquant dans son supplice. Serrant les dents, il entendit subitement des pas, sentant une odeur, il comprit qu’une présence était là, paniqué, le loup ne pouvait rien faire d’autre que gémir sa crainte.

 
« Eh... Non... »

Hors Sujet:
 

Ah! Un intrus! Mais je suis pas prêt!

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Grotte-